Rééducation du périnée

Rééducation du périnée

Le périnée ou plancher pelvien est un ensemble de muscles en forme de hamac situé entre le pubis, le coccyx et les ischions.

Son but est de maintenir les viscères en place.

Dans certains cas et à tout âge, la fonction du périnée peut être altérée. La rééducation périnéale peut être alors être utile.

La Clinique du Mouvement pratique la rééducation périnéale chez la femme.

 

  • La rééducation post-partum

Un heureux événement mais un périnée qui peut souffrir…

Lors de la grossesse, le périnée va supporter le poids du bébé grandissant pendant plusieurs semaines. La femme enceinte peut alors rencontrer des fuites urinaires.

Lors de l’accouchement, le périnée va être étiré, il peut se déchirer ou être coupé (épisiotomie).

Cela peut engendrer une faiblesse du périnée, voire une sidération (les muscles n’arrivent plus à se contracter) et/ou des cicatrices (qui peuvent être douloureuses).

La rééducation post-partum a pour but de vous apprendre à contracter votre périnée, récupérer une force musculaire satisfaisante, travailler les cicatrices et prévenir l’apparition de problèmes futurs.

Dès lors que le périnée aura retrouvé sa fonctionnalité, nous pourrons débuter le travail des abdominaux, notamment grâce à la méhode décrite par le Dr Bernadette DeGasquet.

 

 

  • L’incontinence urinaire d’effort

En sautant, en toussant, en riant… Quelques gouttes… Il peut s’agir d’incontinence urinaire d’effort.

Ce n’est pas une fatalité, il s’agit simplement d’une faiblesse des muscles de votre périnée qui n’arrivent plus à faire leur travail.

La rééducation du périnée vous permettra de prendre conscience de ces muscles, de les renforcer afin qu’ils travaillent au bon moment !

 

  • L’instabilité vésicale

Des envies un peu trop fréquentes, le syndrome de « la clé dans la porte », « ma vessie est trop petite »… Le fait d’avoir envie d’aller aux toilettes alors que sa vessie n’est pas pleine peut être un signe d’instabilité vésicale. Dans ce cas, le systeme nerveux sympathique envoie l’info de vider la vessie, bien que celle-ci ne soit pas remplie. Une rééducation périnéale peut lutter contre ce phénomène et réapprendre à la vessie a bien fonctionné.

 

La rééducation pourra se faire de façon manuelle par voie vaginale.

La Clinique du Mouvement est également équipée d’un appareil de rééducation uro-gynécologique avec sonde pour un travail excito-moteur ou en biofeedback.